Skip to Content

Vidéo interactive

Par

Voici une nouvelle version de ma petite annonce en vidéo, avec illustrations, liens, chapitres etc… le tout optimisé pour une lecture sur tablettes.
Rien de bien nouveau, mais c’était un bon prétexte pour glisser une vidéo interactive ;-)





Waloo Wide Web

Par

Aux grands maux les grands remèdes. J’ai confié la garde de Waloo à une araignée de mer qui a tissé sa toile entre les coques et la bôme. Cette année, je doute que des goëland reviennent faire leur nid à bord >:-)



Waloo Wide Web

Classifié

Par

Je ne peux pas m’empêcher de partager cette intéressante réponse à une annonce postée sur le site américain Craig’s List:

Please am a merchandise in London a business ownership investor,I want to know reality the last prize you sell this Boat so that i will know how possible to get in contact with you i need exactly this product, Boat in my company .Perhap i will apreciate a lot in kind with my family extent reserve for the entertainment for this Boat to end the journey and have it with us.

Ce texte est manifestement une traduction automatique depuis une langue qui reste à déterminer. Que vous compreniez l’anglais ou non, une traduction automatique inverse vers le Français s’impose. Cela donne ceci:

S’il vous plaît suis une marchandise à Londres un investisseur de propriété de l’entreprise, je veux connaître la réalité du dernier prix vous vendez ce bateau de sorte que je vais savoir comment possible d’entrer en contact avec vous j’ai besoin exactement ce produit, Bateau dans mon entreprise. Perhap je le ferai apprécierez beaucoup en nature avec ma famille étendue réserve pour le divertissement pour ce bateau à la fin du voyage et le faire avec nous.

Bref, Waloo est toujours à vendre…

Tel est-on en ramant

Par

En l’absence d’actualité autour de Waloo, je reviens sur une scène qui s’est déroulée devant son mouillage au début du mois, à l’entrée du port de Noirmoutier. Il s’agissait du terme du voyage de trois rameurs du club des Dames de Nage, partis quatre jours plus tôt du CHU de Nantes pour récolter des fonds dans le cadre du Téléthon. Olivia, Christophe et Philippe se sont relayés pendant 5 jours sur deux yoles (une double, une solo).


A raison de 15 000 coups d’aviron par bateau et de 5€ en promesse de dons tous les 100 coups, l’aventure a permis de récolter… 27 500 Euros!(*)


Parcours du Téléthon


Je ne résiste pas à partager quelques photos superbes prises par Vincianne, de l’Escale Nautique, lors de la dernière étape:


Photos de Vincianne

…ainsi qu’une image du blog “Humeurs de l’Île” prise de la jetée Jacobsen, pour la beauté du geste .


Remontée du chenal


La source: http://humeurs85ileno.blogspot.fr/2013/12/bilan-en-images-du-telethon.html


(*): Précision: les 27500€ sont le produit de l’ensemble des actions en faveur du Téléthon sur l’île, pas seulement des coups d’aviron…

Pit stop

Par

Pour les besoins d’une réparation sur le longeron qui supporte le safran, Waloo est passé par la voie des stands et a fait un arrêt express sur la cale du vieux port de Noirmoutier. L’intervention a duré le temps d’une marée et été filmée par la webcam du site officiel de l’île. La voici résumée en une minute:






Fabien Babonneau, de Composite Services, a réalisé tous les menus travaux et toutes les améliorations en profondeur de Waloo depuis plusieurs années, depuis les réparations suite au passage de Xynthia jusqu’à la réalisation de nouveaux appendices. Si vous recherchez des compétences en composite, n’hésitez pas à aller le voir, tout au bout de l’île de Noirmoutier…



[Composite Services, le chantier du bout de l'île...]



En cette fin d’été, le site waloo.info et la webTV ont fait peau neuve. Waloo reste à vendre et j’espère démontrer avec toutes ces images que c’est le bateau idéal pour de la petite croisière côtière avec de la famille et des amis à bord.



[ciquez sur l'image pour aller voir le site]
Le site www.waloo.info


Pour ceux qui recherchent une alternative à Flickr, Picasa et autres outils de création de galeries d’images, je recommande Projeqt, que vous verrez utilisé sur Waloo.info. L’application est encore jeune, un peu lente à charger sur smartphone, mais prometteuse…

Golden Oldies (video)

Par

Les Régates du Bois de la Chaise sont l’occasion de croiser des vieux gréements de tous les jours, des bateaux de travail dont la rusticité contraste avec l’élégance des Requins, Dragons et autre jauges métriques. Cette année, un Drakkar et son équipage de vikings (fidèlement reconstitués tous les deux) ont pris d’assaut la Plage des Dames.


Cette vidéo résume quelques balades nostalgiques mais pas mélancoliques de Waloo en Baie de Bourgneuf, au son de “The Golden Age” de Woodkid et d’un duo violon + violoncelle que les cinéphiles reconnaîtront. Elle illustre la singularité des petits catas: ça va vite, c’est facile, ça ne penche pas et c’est convivial!







Waloo n’est pas un “Golden Oldie”, mais un frère cadet de Three Legs of Man et VSD, tous nés sur la planche à dessin de Derek Kelsall. Le rassemblement 2013 des “Golden Oldies” se déroulait en même temps que les Régates du Bois de la Chaise. Il fallait bien faire un choix…


Waloo est toujours parfaitement entretenu et à vendre. Si le bateau de vos rêves est un mouton à cinq pattes, c’est peut-être aussi un trimaran à deux coques ;-) Dans ce cas, contactez-moi!

Plage des Dames de Nage

Par

La Plage des Dames est un haut lieu de l’activité touristique sur l’île de Noirmoutier. Transformée le temps d’un été en décor de cinéma pour les besoins du tournage de la suite du Petit Nicolas, c’est aussi le décor des Régates du Bois de la Chaise (du 9 au 11 août) et de l’activité du tout nouveau club d’aviron “Les Dames de Nage”.


Créé au printemps, le club compte déjà plus de membres motivés à naviguer qu’il ne dispose de sièges sur ses bateaux (des “coulisses”). Aussi, pour faire profiter à un maximum de personnes de la beauté de ce sport et des côtes de l’île, il est nécessaire de compléter rapidement le matériel, constitué de dons et de prêts de clubs et de la Ligue d’aviron des Pays de Loire. Si des rameurs lisent ces lignes, je les invite à interroger leur club pour voir s’il pourrait donner ou vendre à petit prix des bateaux et des avirons et participer ainsi au développement de l’aviron de mer sur la rive Sud de la Baie de Bourgneuf. Ramer au coucher de soleil le long de la jetée Jacobsen, jusqu’au fond du port de Noirmoutier ou devant le Bois de la Chaise sont des expériences aussi magiques que de ramer sur le Grand Canal de Versailles.


Le weekend prochain, la Baie et le vieux Port de Noirmoutier connaîtront une animation particulière. Les Régates du Bois de la Chaise feront naviguer toute une flottille de voiliers de tradition, allant des bateaux de travail à la Recouvrance en passant par un authentique Drakkar.


Il n’est pas exclu que la seule et unique yole du club des “Dames de Nage” participe à la remontée du Vieux Port au milieu des vieux gréements et devant les centaines de spectateurs massés sur la jetée. Pour les rameurs, le cadre historique et la foule donneront un air de “Vogalonga” vénitienne à ce spectacle annuel toujours haut en couleurs.


Alors si vous passez à Noirmoutier, n’hésitez pas à venir voir Waloo, les Régates ou les rameurs des Dames de Nage.


Téléchargez le programme des régates


Waloo à la poursuite de la Recouvrance:


Waloo et la Recouvrance


Une vidéo qui présente le club des Dames de Nage:


1 nouveau club d’aviron en mer pour Noirmoutier par TVVendee


La Plage des Dames transformée en décor de cinéma. On y voit les bateaux du club des Dames de Nage sur la droite:


L'Hotel Beau Rivage repeint pour le Petit Nicolas
(Source: Blog Phonic Lips)


A propos du tournage



Naissance à bord

Par

Un mouillage dans une réserve ornithologique, c’est bio mais ça a ses inconvénients. En quittant le bord de Waloo il y a quelques semaines, j’avais remarqué un goëland qui lui tournait autour avec un œil intéressé. L’individu devait être en plein repérage pour établir son nid. J’avais bien quelques soupçons après avoir trouvé un nid à bord au début de l’été dernier, mais Waloo n’avait pas bougé de tout l’hiver, et après tout, je ne suis pas opposé à la réquisition des bateaux vides. Cette fois-ci, c’était différent. Je ne m’étais pas absenté longtemps.


J’avais reçu par MMS une photo sur laquelle on distinguait nettement un nouveau nid sur le roof tribord. arrivé sur place, j’étais soulagé de n’y voir aucun occupant et des bouts de coquille d’œuf: le nid avait visiblement été délaissé après la naissance des poussins. Je pouvais donc procéder au nettoyage. Grave erreur… A peine avais-je commencé à balayer les branches que deux goëlands commençaient à attaquer en piqué et à grands cris. Ce n’est qu’en faisant tournoyer l’aviron de l’annexe que j’ai pu les maintenir à distance. Mais pourquoi cette furie?? C’est alors que j’ai vu le poussin sur la plage avant, caché derrière la poutre centrale. Du bon gros poussin de 500g au moins, mais qui n’a pas encore d’ailes quand même.


A ce stade, les options sont limitées. Je n’allais pas reconstruire un nid et encore moins emporter le poussin à l’abri. Je me suis donc éloigné en surveillant mes arrières, et en particulier les deux Stukas qui me fondaient dessus avec le soleil dans le dos.


Une fois reparti, j’espérais que la famille trouverait une solution car je ne pouvais pas les aider.
Le lendemain, après avoir assisté à une très intéressante présentation de Guillaume Verdier et Alessandro di Benedetto aux Salorges, je suis revenu prendre des nouvelles de la famille goëland. Les parents et leur rejeton sont toujours aux abords de Waloo et semblent vouloir y rester, même sans nid, et ils sont toujours à cran. J’invite les touristes qui circulent sur la jetée Jacobsen à ne pas trop s’approcher du chenal pour regarder Waloo (si, si, il y en a qui font ça…) au risque de se faire attaquer.


Finalement, j’ai peut-être trouvé le moyen le plus écologique pour protéger un bateau des visites indésirables.
Mais je ne vais pas trop la ramener. J’aurais préféré ne pas enlever ce nid.
Bilan: j’irai naviguer une autre fois. Au fait, ça met combien de temps à s’envoler un goëland?


Les goëlands squatteurs




Mise à jour: l’alerte goëlands est maintenue. Voici en quelques images comment est assurée la protection de Waloo avec intimidation des passants de la jetée Jacobsen…


Les goëlands squatteurs

Sur la planche à dessin

Par

Cet article n’a rien à voir avec Waloo mais j’ai été amusé de retrouver des dessins faits dans les années 80, la plupart pour le magazine Planche N°1. La planche a bien changé depuis ces années qui correspondent à son apogée. C’était un vrai sport vraiment populaire, on pouvait acheter des flotteurs dans les supermarchés et les plans d’eau étaient remplis de Windsurfer, de Dufour Wing, de Magnum 370, de Crit et j’en passe. Il n’est pas rare d’en voir encore à Noirmoutier, mais il est vrai que les bateaux les plus répandus sur l’île sont les Requin et les Dragon…


Les kitesurfs ont remplacé les planches, mais il ne s’agit plus d’un sport populaire, accessible à toute la famille. A la fin des années 80, Planche N°1 (trimestriel) tirait à 80 000 exemplaires… aucun magazine de kite ne pourrait rivaliser.


Les temps changent, mais certaines évolutions étaient bien prévisibles. Les ailes, les foils, les gréements inclinables… toutes les recettes de la vitesse étaient déjà connues. Il restait à inventer des matériaux rigides et légers pour faire passer le record de vitesse à la voile de 36 à 65 noeuds.