Il ne fallait pas traîner. Waloo devait être redescendu de son promontoire dés le lendemain du passage de Xynthia, car seule une marée de coefficient maximal permettait d’envisager une remise à l’eau sans moyens mécaniques lourds. Toute l’opération a été décrite dans un article  de Voiles et Voiliers, titré "Sauvez Waloo". C’est bien d’un sauvetage qu’il s’agissait, destiné à ramener un poisson échoué dans son élément.

Cette vidéo retrace les faits. Elle reprend des images spectaculaires tournées en pleine nuit dans le port de Noirmoutier, au plus fort de la tempête (visibles en intégralité ici: http://www.youtube.com/watch?v=-9MNdbVOcqQ).