C’est un fait: le catamaran de petite croisière fait peur aux acheteurs. Parmi les raisons souvent invoquées, il y a le prix des places de port, la faible habitabilité, le caractère parfois trop sportif… et la difficulté de la revente causée par ces perceptions souvent fausses. Il faut donc espérer rencontrer LE fan de ce type de bateau, qui prendra la peine d’y regarder de plus près et constatera qu’on n’a pas fait mieux pour un programme de croisières rapides en équipage réduit sur la côte Atlantique.

J’ai été cette personne lorsque j’ai découvert Waloo sur l’île de Ré. La signature de Derek Kelsall m’avait rappelé les Toria, VSD et autres Three Legs of Man, avec une parenté évidente au niveau de la forme des étraves. La place de port s’est vite réglée par la facilité d’échouage et le tirant d’eau minimal. Waloo a son mouillage dans un port, pour un budget annuel de 0€. Lors d’escales dans des ports de la côte Atlantique (hors saison) on m’a souvent proposé de payer le prix d’un monocoque parce que le bateau était sympathique… Pour l’habitabilité, j’ai navigué à plat dans de la brise avec 9 personnes à bord, qui avaient environ 35m2 de surface de pont à leur disposition. Quel monocoque peut rivaliser? Et vu le temps que l’on passe à l’intérieur, est-il si important de ne pas pouvoir se tenir debout dans le carré? Enfin, pourquoi se priver de naviguer à plus de 10 nœuds, à plat et sans être mouillé?

Waloo à 360°

Face aux préjugés des acheteurs de voiliers, j’ai décidé de donner un coup d’accélérateur à ma campagne pour la vente de Waloo, pour une raison simple: j’ai une réparation de toit à financer, et si Waloo n’est pas vendu au 1er juillet, je devrai faire un emprunt.

This is a limited time offer…

Pour tout acheteur qui se manifestera avant le 1er juillet en faisant état du code promo “voiles&waloo”, je consens exceptionnellement un prix de 25 000€, prêt à naviguer (voiles, moteur, annexe, mouillage…) et mis en mains.

A partir du 1er juillet, il sera trop tard: j’aurai souscrit mon emprunt, programmé ma croisière d’été à bord de Waloo et le prix reviendra à sa valeur initiale de 30 000€, dans l’attente de croiser le regard d’un fan des catamarans de croisière.

_